Déplacés

Haïti: ces gens qui ne vivent plus depuis le 12 janvier 2010

Vue partielle du Camp de la rue Gabart, à Delmas 41, au nord de Port-au-Prince Crédit: Ritzamarum Zétrenne

Sept années après le tremblement de terre de janvier 2010, beaucoup de gens sont restés dans la crasse. Ayant perdu proches et biens sous les secousses telluriques, ces gens vivent dans des conditions exécrables attendant encore […]